Comment bien préparer son sol avant la pose d’une terrasse

Terrasses couvertes
Terrasses couvertes : détails techniques des stores pour terrasse
novembre 30, 2015
MA TERRASSE COMPOSITE
Quel type de lambourdes pour ma terrasse composite?
décembre 4, 2015
la pose d’une terrasse

Si vous envisagez de construire une nouvelle terrasse ou son extension, vous devez impérativement préparer le sol.

Pour la construction d’une nouvelle terrasse, il sera impératif d’avoir un sol bien plan. Si votre sol n’est pas sablonneux, peu importe sa composition, il faudra le terrasser à l’aide d’une plaque vibrante. Ensuite, il va vous falloir poser un feutre imputrescible (type géotextile) sur la terre pour empêcher que les mauvaises herbes poussent par la suite, ce qui pourrait nuire à l’esthétique de votre terrasse.

En revanche, si votre sol est meuble et recouvert de sable, mieux vaut couler une dalle de béton d’environ 5 à 8 cm d’épaisseur au minimum.

Ce détail est très important, car la dalle permettra à votre terrasse d’avoir une base stable et solide. Avant toute chose, il vous faudra prendre en considération l’emplacement de votre terrasse par rapport aux vents dominants et à l’ensoleillement à tout moment de la journée, et calculer les dimensions de votre terrasse pour pouvoir délimiter l’espace que vous utiliserez dans votre construction.

Ensuite, commencez à aplanir la surface, car la terrasse doit être impérativement plane, sans aucune irrégularité, afin d’éviter la stagnation des eaux de pluie. Votre terrasse devra de préférence être construite à 3cm au moins en dessous du seuil de votre porte, et comporter une inclinaison d’environ 1cm par m2, pour faciliter l’écoulement d’eau vers un puisard ou le jardin.

Ça y est, vous avez délimité l’espace de votre terrasse avec piquets-repères pour éviter de creuser plus qu’il n’en faut. Vous pouvez commencer à creuser, jusqu’à 25cm de profondeur. Éliminez les racines éventuelles. Si vous optez pour une chape de béton, qui offre une grande stabilité et ne laisse pas passer les mauvaises herbes, il faudra attendre 4 à 5 semaines après le coulage de la chape pour que le béton soit sec et enfin pouvoir entamer la pose des dalles.

Vous devrez toutefois soigneusement nettoyer la chape, la brosser et l’arroser. Pour avoir une bonne adhérence entre la chape et le mortier, il est indispensable de déposer une fine couche de ciment sur le béton, que vous arroserez finement. Ensuite, étendez la couche avec un balai à poils durs. Déposer une couche de mortier (à bonne humidité) : à partir de ce moment, vous pouvez talocher la chape fine avant de poser les dalles. Faites attention, car le mortier peut sécher; il est donc recommandé de travailler par étapes !

Si vous optez pour les dalles sur lit de sable, vous devrez creuser une fouille d’une profondeur de 15 à 20 cm. Cette dernière doit être bordée de coffrage en bois et présenter une inclinaison de 1,5 à 2 cm/mètre. Déposez 10cm de sable qui sert de support aux dalles et répartissez-le de façon à ce qu’il dépasse la hauteur de joue des coffrages. Puis posez une couche de ciment de 2mm pour stabiliser le sable.

Enfin, ratissez avant de tasser et de talocher la surface obtenue. Surtout, faites attention au lit de sable lorsque vous placez les dalles, vous ne devez pas vous déplacer dessus.