Comment choisir une peinture de façade ?

Pierre reconstituée idéale pour le revêtement et les sols
octobre 5, 2020

La peinture des façades des immeubles en copropriété et des maisons privées nécessite un choix minutieux de la peinture à utiliser. En effet, la peinture doit non seulement répondre à des critères esthétiques, tels que la couleur ou la finition, mais doit également tenir compte du fait que les façades sont exposées aux intempéries à tout moment. La pluie, la neige, le vent, l’humidité, le smog, attaquent à chaque instant les murs extérieurs d’un bâtiment. La peinture doit donc être choisie en fonction des facteurs climatiques et environnementaux. Sur le marché, vous pouvez trouver de nombreux types de produits adaptés à la peinture extérieure. Cet article passe en revue et explique les conditions dans quelles elles sont les mieux adaptées.

Peinture à la chaux

Cette peinture est un produit minéral naturel utilisé depuis l’Antiquité, adapté aux environnements à risque de formation de moisissures. La chaux contient un minéral actif qui est efficace contre la formation de moisissures. À base de chaux hydraulique, elle doit être diluée dans l’eau et peut être appliquée sur des enduits, peintures ou revêtements préexistants, toujours à base d’eau. D’aspect mat et très naturel, la peinture ne crée pas de film à la surface du mur, qui reste respirant et sec. Ce type de finition est idéal pour le traitement des bâtiments historiques.

Peinture au silicate

Les peintures au silicate, à base de silicate de potassium et de pigments, présentent de nombreuses caractéristiques similaires à celles de la chaux, mais en plus d’être respirantes, elles sont également imperméables, des caractéristiques qui les rendent particulièrement adaptées à une utilisation en extérieur.

En raison de cette particularité, l’humidité de l’extérieur ne prend pas racine sur les murs, tandis que la pluie n’est pas absorbée. Le silicate de potassium protège également contre les attaques fongiques et la prolifération de la végétation. Les peintures au silicate sont idéales pour les lieux à forte humidité, .

Peinture sur quartz

La peinture à base de quartz présente une résistance élevée en raison de la présence de résines synthétiques contenues dans sa formulation à base d’eau. Il est très adapté pour combler les petites imperfections du support sur lequel il est appliqué. Cela est dû à la présence de particules de quartz.

Un mur traité avec ces produits devient hydrofuge, la solution est donc particulièrement adaptée aux endroits humides et pluvieux.

Peinture siloxanique

Les peintures de ce type présentent dans leur composition à la fois des résines obtenues à partir de silice et des résines de silicone, combinant ainsi les propriétés des deux.

Les résines de silicone permettent de créer une sorte de liant qui permet à la peinture de bien adhérer au support, tandis que les résines de silicone ont une excellente imperméabilité à l’eau et une bonne respirabilité. Cet aspect est particulièrement important, car les peintures synthétiques hydrofuges ont souvent le défaut de s’écailler, se détachant avec le temps du support.

La peinture au siloxane a également une structure réticulaire spéciale qui la rend très résistante aux agents atmosphériques et polluants, ainsi qu’aux moisissures et parasites et aux changements de température.

Peinture élastomère

Ce produit permet d’éviter la formation de fissures et de microfissures dans la façade. Comme son nom l’indique, il possède en effet une structure très élastique capable de résister à de fortes contraintes.

La composition est basée sur des résines acryliques qui peuvent être ajoutées avec des résines de siloxane ou avec du quartz.

En plus d’être résistantes, de garantir l’adhérence au support, l’indéformabilité, l’hydrofugation et la perméabilité à la vapeur, elles possèdent des propriétés de remplissage qui permettent d’égaliser les surfaces inégales dues à la présence de fissures et d’irrégularités et non seulement d’empêcher leur formation.