Comment se faire un jardin zen chez soi?

Quels produits choisir pour traiter l’eau de la piscine ?
juillet 23, 2020
Piscines hors sol : conseils utiles pour les traitements, la filtration et l’entretien
juillet 30, 2020

Pour créer un jardin zen, vous n’aurez pas besoin de trop de travail ! Avec un peu d’effort, vous aurez aussi un spécimen aussi beau que les jardins japonais classiques, où vous pourrez méditer ! Il y a quelques éléments à mettre en ordre et votre jardin zen prendra forme, en dépensant très peu ! Et si l’espace se faisait rare ? Jardin de table zen !

Un jardin zen, il faut le souligner tout de suite, n’est pas un jardin comme les autres. Il n’est pas adapté aux pique-niques du dimanche ni aux promenades de chiens.

Le jardin zen est né du besoin de méditation et ses racines doivent être placées au Japon. L’ancienne discipline zen japonaise était, à l’origine, au service des moines bouddhistes qui cherchaient à atteindre l’illumination. Elle a vu le jour vers le 11ème siècle et a permis aux moines bouddhistes de méditer sur les enseignements du Bouddha et de la nature. Plus tard, il est devenu l’outil, même pour les gens ordinaires, pour trouver la paix intérieure et l’inspiration.

De nos jours, cette fonction est un peu préservée, mais avouons-le, elle est souvent mise en place car esthétiquement elle est vraiment élégante, fascinante et, avec son design, donne une touche d’originalité à la maison.

Le jardin zen est caractérisé par des lignes nettes et fluides, le positionnement de chaque élément n’est pas aléatoire et crée une grande harmonie. Il transmet un sentiment de sérénité et de tranquillité.

Soit une immense étendue, soit un petit coin de paradis, évidemment en fonction de l’espace disponible, le jardin zen deviendra une sorte de refuge. Il s’agit essentiellement d’un paysage miniature stylisé qui associe certains éléments naturels à d’autres, où ce que nous voyons est une petite représentation de quelque chose d’autre.

Les éléments fondamentaux des jardins zen

Le jardin zen est composé de peu d’éléments, mais ils ont une forte valeur symbolique et sont la représentation d’autres choses. Les deux éléments fondamentaux et indispensables sont:

– Les rochers

Il existe des règles pour l’organisation des rochers, elle ne peut pas être aléatoire. Ils doivent être disposés par groupes de trois et doivent être positionnés de manière à ce qu’ils se distinguent de leur meilleur côté. Habituellement, un rocher vertical, haut, est flanqué de deux pierres plus petites, une pierre ayant tendance à surplomber les autres.

Il semble qu’ils représentent Bouddha et ses deux assistants. Il est bon de choisir des roches qui varient non seulement en forme et en taille, mais aussi en couleur. Plus précisément, la couleur ne doit pas être vive, car elle ne doit pas distraire le spectateur de la composition dans son ensemble.

Ces indications ne doivent pas être considérées comme des règles fermes, mais comme une piste à créer. Mais que représentent les rochers ?

Les rochers représentent les montagnes et sont placés au milieu de la mer, ou au milieu d’un océan.

Les rochers sont parfois couverts de mousse, quand cela arrive, c’est pour représenter la végétation sur la montagne. 

– Le sable

Le sable doit être ratissé, de manière à créer des vagues et leurs mouvements. Il représente l’eau, qu’il s’agisse de la mer ou de l’océan.

Il arrive que d’autres éléments soient ajoutés, comme des petits buissons, mais ceux-ci ne sont pas essentiels, vous pouvez agrémenter votre jardin selon vos goûts.

Comment créer le jardin zen chez soi ?

L’aménagement du jardin zen est relativement facile. Le choix des matériaux est plutôt restreint. Il est tout de même conseillé de disposer de l’espace nécessaire. Il faut tout d’abord installer une clôture, qu’il s’agisse d’une clôture de confinement, d’un encadrement en bois ou en pierre. Il devra être rempli de sable ou de gravier, selon votre choix. Prenez aussi les rochers, petits et grands, et un râteau.

Réfléchissez en amont à la façon dont vous voulez décorer votre jardin zen. L’art du jardin mettra votre créativité à l’épreuve. Le jardin zen n’est pas difficile à mettre en place, mais si vous le préférez, surtout si le vôtre est grand, vous pouvez compter sur des entreprises de jardinage expérimentées.

L’entretien courant n’est pas exigeant, l’important est de ne pas oublier de passer le râteau plusieurs fois par semaine dans le sable (ou le gravier).

La table de jardin zen

Si vous ne disposez pas davantage d’espace, vous pouvez investir dans une table de jardin et la décorer suivant le style zen. Les éléments restent les mêmes, mais vous aurez dans votre petit espace, un jardin zen en miniature.

Bien sûr, vous choisirez l’emplacement de votre jardin zen miniature. Les possibilités sont nombreuses et ce meuble deviendra un beau meuble dans votre maison. 

Quel est le budget pour la création d’un jardin zen ?

En général, un jardin zen est nettement moins cher qu’un jardin traditionnel. Bien entendu, le coût précis dépend de la taille de l’espace disponible et des éléments que vous choisissez d’installer. Si l’on s’en tient à un modèle basique, les dépenses seront pour le sable ou le gravier, pour les roches du jardin et éventuellement pour la mousse, si vous décidez de couvrir les pierres.

Le sable et le gravier coûtent environ 10,50 € par mètre cube et 15 € par mètre cube respectivement, alors que le coût d’un sac de mousse commence à 1,50 €. En ce qui concerne les roches, vous pourriez facilement les trouver dans la nature, par exemple près du lit d’une rivière.

Néanmoins, l’installation proprement dite peut être agréable pour certains et inconfortable pour d’autres.

La meilleure chose à faire est de demander des devis gratuits et sans engagement aux entreprises de jardinage de votre région. Optez pour celle qui présente le plus d’avantages pour vous mais ne vous focalisez pas uniquement sur le prix. Pensez à la qualité des prestations qu’elle a effectuées auparavant.