Une terrasse en bois exotique : quelle essence de bois choisir ?

rideau de verre
Trouver un spécialiste du rideau de verre
juin 30, 2020
La pierre reconstituée, la meilleure alternative pour sublimer votre terrasse sans vous ruiner
juillet 10, 2020

Qu’on l’utilise pour revêtir une terrasse ou bien pour embellir les bords d’une piscine, le bois est prisé par bon nombre de Français pour sa figure chaleureuse et son confort sans pareil. Plusieurs types de bois sont disponibles sur le marché pour fabriquer vos lames de terrasse : le bois exotique, le bois composite, le bois résineux, etc. Autant de matériaux qui ne demandent qu’à être utilisés dans vos projets ! Mais alors, lequel choisir ?

Le bois pour garantir une terrasse confortable et esthétique

Le bois fait partie des revêtements authentiques les plus appréciés tant pour l’intérieur, que l’extérieur d’une habitation. Il joue sur tous les sens, de par son parfum apaisant, sa teinte attrayante, et son veinage presque mystérieux. Non seulement, c’est un matériau hors-pair sur le plan esthétique, mais encore faut-il savoir bien l’utiliser en tenant compte de ses nombreuses particularités. Tout d’abord, le bois naturel est un matériau facile à travailler, à la fois écologique et durable. Il convient à toutes les époques et tous les styles. En plus, il est toujours agréable au pied. Mais, étant donné que ce matériau continue de respirer et de vivre sous l’effet des conditions climatiques, il est impératif de choisir avec grand soin les essences de bois employées dans la fabrication des lames de la terrasse en bois, des solives, etc., car la terrasse va constamment subir des mouvements importants. Une mise en œuvre maladroite peut entraîner de lourdes conséquences.

Précautions d’autant plus nécessaires puisque la stabilité dimensionnelle du matériau change d’une essence à l’autre : l’espace à envisager entre les lames change selon que vous employez un bois exotique ou bien résineux. Les bois nerveux, eux, exigent une pose particulière qu’il faut connaître au préalable. En ce qui concerne les lames de terrasse composites, leur teinte peut vite changer suite à l’exposition au soleil et aux intempéries, bien que cela n’altère pas forcément leur qualité. Afin de mieux conserver la beauté de l’essence, il est conseillé d’effectuer un ponçage périodique, peu importe le type de bois choisi.

Les essences exotiques, les plus prisées dans la construction d’une terrasse

La terrasse en bois exotique reste la préférée des clients. C’est également la plus onéreuse du marché du fait que les essences employées sont toutes importées. Ces bois sont particulièrement beaux, imputrescible set très denses. Cela fait d’eux des matériaux de prestige et de luxe. Un des grands atouts des lames de terrasses en bois exotique, c’est que, contrairement au pin, elles n’ont pas d’échardes et ne sécrètent aucune résine, vous permettant ainsi de vous balader pieds nus sans problème. On rencontre notamment les essences originaires d’Amérique du Sud, comme la terrasse en Ipé, la lame de terrasse en Cumaru, la lame de terrasse en Massaranduba, ou encore la terrasse en Muiracatiara.

L’Ipé est sans aucun doute la plus connue, la plus stable et la plus pérenne de toutes les essences de bois exotique. Le Cumaru, quant à lui, fait partie des essences les plus répandues sur le marché pour remplacer l’Ipé, car les deux se ressemblent à vue d’œil. Cependant, il est à proscrire puisqu’il est prône aux gerçures en surface et est également peu stable. Ensuite, on a le Massaranduba qui est un des types de bois les plus denses (environ 1200 kg/m3). D’une couleur brune-rouge foncée, il possède un grain fin. Il faut faire très attention lors de sa mise en œuvre, car ses lames sont d’une stabilité moyenne. Les lames en Muiracatiara, elles, sont de couleur brune-rose ou brune-jaune. Cette essence change au fil du temps pour devenir brun-rouge à brun foncé, et un veinage brun-noir va également apparaître. Son aspect lui vaut le nom de « bois tigré ».

L’Ipé, le meilleur choix pour une terrasse extérieure

Avant tout, notez que l’exploitation des bois exotiques n’est pas toujours contrôlée. Faites donc très attention en optant pour un bois avec le label FSC. L’Ipé, nom commercial attribué au Tabebuia spp originaire d’Amérique centrale/Sud, est un must pour une terrasse en bois de par ses nombreuses caractéristiques et son aspect noble. En plus, le bois exotique Ipé convient à bon nombre d’utilisations : fabrication d’escaliers, aménagement de jardin, bardages, etc. L’arbre mesure en général 40 m et son tronc a un diamètre normal entre 60 et 90 cm. Lorsqu’il fleurit, ses fleurs sont d’un jaune lumineux, offrant une vue spectaculaire ! Son aspect mat et la finesse de son grain vous permettent d’obtenir des lames de terrasse en Ipé avec des faces lisses et douces, agréable au pied. Ces caractéristiques font qu’il est également préféré pour las revêtements intérieurs : escaliers intérieurs, tournerie, meubles, planchers, parquets, sculpture, etc. De forte densité et d’une stabilité sans égale, il est très résistant au poinçonnement. Disponible dans une multitude de couleurs, il est souvent teinté d’un brun aux reflets verts-olive et ne présente aucun nœud.  Il arrive que l’essence ait des contreforts nuancés de différentes couleurs à cause des remontées de fibres, venant ajouter un plus à sa splendeur. Un autre grand avantage de l’Ipé est qu’il est très résistant aux différentes attaques de bestioles, d’insectes et des intempéries.

Comment installer une terrasse extérieure en bois exotique ?

Il existe plusieurs méthodes d’installation d’une terrasse et des sols extérieurs, néanmoins, selon une règle connue de tout bon menuisier, il faut toujours opter pour un bois tendre sur un autre bois tendre, et de la même manière, un bois dur sur un bois dur. Il convient donc d’utiliser des bois d’une même classe pour les lambourdes et les lames. Malheureusement, dans la pratique, peu de fabricants de terrasse tiennent compte de cette règle d’or et utilisent des essences différentes à cause du prix qui revient trop cher. Ils négocient donc pour employer des lambourdes en bois exotiques plus économiques, mais souvent instables, avec une durabilité très limitée et risque de créer certains désordres au fil du temps. Les lambourdes en pin constituent une bonne alternative. Choisissez un pin traité de classe 4. Contrôlez bien le séchage du bois, l’idéal étant bien sûr d’appliquer sur la face supérieure une bande bitumeuse qui va apporter de l’étanchéité au bois et par la même occasion rallonger sa vie d’une trentaine d’années. Une autre option plus onéreuse consiste à utiliser des lambourdes en aluminium.

Le vieillissement des terrasses en bois exotique à travers le temps

L’ensemble des bois exotiques finisse par griser face aux agressions extérieures : intempéries, exposition au soleil, pollution, etc. L’Ipé n’y échappe pas. À travers les années, des petites fissures et des gerces apparaissent progressivement sur la surface du bois, qui entraîne sa dilatation et sa rétraction. C’est une des caractéristiques qui différencie les bois exotiques des bois composites qui ne connaissent aucune fente ni gerce. Sous l’effet des rayonnements UV du soleil et des conditions climatiques changeantes, les terrasses en bois fait en Ipé auront aussi tendance à virer au gris argenté lorsque le temps passe. C’est un phénomène tout à fait naturel. Vous aurez la possibilité de retarder ce processus en appliquant un saturateur. Néanmoins, ça ne freine pas indéfiniment la vieillesse du bois, il ne fera que rallonger un peu sa santé. Pour ce faire, procédez à l’application de la solution aqueuse 2 fois par an. S’il a déjà viré au gris, il peut également retrouver sa teinte naturelle grâce à un dégraisseur.